Directeur artistique et musicien RENÉ BOSC


Directeur Artistique de la Fondation Igor Stravinsky de Genève. Directeur Musical de L'Ensemble de l'Institut Igor Stravinsky.

Il a dirigé les ensembles Diagonales, Orchestral Contemporain de Lyon et SMCQ de Montréal, l'Orchestre National de Montpellier, l'Orchestre National de Lille, le Shanghai Symphony Orchestra, l’Orchestre de Pau, l'Orchestre Utopica de Lisbonne, les Percussions de Strasbourg, Les Percussions de l’Orchestre National de France, les Percussions «Tambuco» du Mexique, les Solistes de Moscou, l'Orchestre National de Jazz, les Choeurs de Radio France, le Choeur Contemporain d’Aix, le Choeur de la McGill University de Montréal, la Maîtrise de Radio France, les Petits Chanteurs du Mont-Royal de Montréal ainsi que de nombreux solistes. Il est l’invité du Festival de Radio France, Montréal Nouvelles Musiques, Shanghai Media Group, Lille piano festival, 38ème Rugissants, La Roque D'Anthéron ou la Folle Journée de Nantes…

Le compositeur et musicien FRANCIS DECAMPS


Né le 17 mai 1952 à Héricourt, est le claviériste principal du groupe français de rock progressif Ange de 1970 à 1995, groupe qu'il a créé avec son frère Christian.

Francis installe sa marque personnelle au niveau du son et des compositions musicales. 45 ans de carrières. 6 disques d’or. Grand prix de l’Académie Charles Cros. L'énigmatique et théâtral artiste et bête de scène qu'il est forme une alchimie puissante avec son frère Christian, jusqu'au moment où il décide de quitter le groupe, en sortant par la grande porte à la fin de la mémorable tournée d 'Adieu qui se termine au Zénith de Paris en décembre 1995.

Il prend ensuite une année sabbatique pour se reposer et se ressourcer, puis commence à composer pour d'autres artistes. Il met également ses compétences et son expérience au service de jeunes talents ou de groupes en développement de carrière. Il devient de plus en plus prolifique et multiplie les expériences en devenant, tour à tour, metteur en scène pour différents projets, créateur de musique de courts métrages, écriture d'un roman, tout le passionne et le pousse à se surpasser à chaque nouvelle expérience.

La Batteuse SENRI KAWAGUCHI


SENRI n'a que 18 ans, mais déjà une belle carrière derrière sa batterie, un instrument qu'elle a commencé à jouer dès ses 5 ans. Kozo Suganuma, un batteur japonais de jazz et rock très connu, s'est même chargé de lui en apprendre les rudiments.

Cette Japonaise est une star dans son pays : elle a déjà remporté de nombreux concours nationaux, et les plus grands artistes veulent travailler avec elle. En France, elle s'est produite au festival Rock au Château, en 2015, c'est là que s'est décidé la collaboration à cette création .

Le joueur de Stick Chapman PASCAL GUTMAN


Né en 1961, il a commencé par des études de piano et de solfège en conservatoire, puis découvre l'électricité et la basse, avec laquelle il va jouer durant une vingtaine d'années1.

En 1981, il découvre le Chapman Stick et poursuit sa carrière de bassiste: concerts, festivals, séances d'enregistrement (télévision, cinéma), et disques en groupe. Cette découverte bouleverse sa carrière musicale, au point qu'il s'y consacre exclusivement ; Il se met alors à travailler l'instrument puis à composer, et une fois son répertoire en main, commence à jouer en solo.

Un premier disque voit ensuite le jour, Cascades (1997), qui devient une référence auprès des joueurs de Stick. Après des participations avec d'autres musiciens et chanteurs, un second disque

Le second clavier : THOMAS LOTZ


Pianiste depuis l'âge de 7 ans, passionné par l'électronique et le monde du spectacle, il n’hésite pas à faire appel aux pianos électriques vintages souvent capricieux, aux synthétiseurs ou autres instruments spéciaux, et à fabriquer son matériel lui-même.

 

En 2003 il intègre l’orchestre de Wasselonne « Muzike », ce qui lui a permis 5 ans plus tard de collaborer avec le guitariste de jazz Bernard Struber et les musiciens de l'Orchestre Régional de Jazz d'Alsace. A partir de 2005 il joue dans différents groupes régionaux et explore différents styles de musiques allant du rock’n’roll aux musiques psychédéliques et participe à l'enregistrement d'un album studio en 2008. En 2009, il intègre le CEDIM à Strasbourg (Centre d'Enseignement et de Développement de l'Improvisation Musicale) et fonde l'association « Audiosphère », spécialisée dans la sonorisation et l'éclairage de spectacle. En 2012, il part à Chicago et travaille avec Lippold Haken sur le clavier tactile « Continuum » dont il emportera un exemplaire avec lui pour l'intégrer à ses futurs projets musicaux. En 2014 il est claviériste du groupe « Soul's Sparks », dont l'univers tourne autour de compositions originales New Soul / Funk, et participe à l'enregistrement du premier album qui sortira fin 2016.

Orchestre Victor Hugo Franche-Comté


 

L’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté est un orchestre dont le répertoire s’étend de Bach au Sacre du Printemps, de Bacri à Berio, de Glass à Léopold Mozart, de Mahler à Debussy, du jazz-rock au romantisme. Cet orchestre n’hésite pas à programmer des concertos pour marimba, glass harmonica ou même cor des alpes et propose des créations avec les écrivains Bernard Friot et Vincent Cuvellier, le peintre Charles Belle, la chorégraphe Nathalie Pernette.

 

Depuis 2010, Jean-François Verdier, le directeur artistique et musical de cet ensemble choisit au long des saisons, le meilleur des solistes et chefs pour accompagner cette aventure musicale. Des artistes français qui parcourent le monde, François Leleux, Ludovic Tézier, Anne Queffélec, Karine Deshayes, David Guerrier, Jean François Heisser, Nicolas Baldeyrou, Nemanja Radulovic, Romain Guyot, Adrien La Marca,  Quatuor Debussy... de jeunes femmes chefs d’orchestre Sofi Jeannin, Debora Waldmann, Alexandra Cravero... des spécialistes renommés d’un répertoire : Sigiswald Kuijken, Reinhardt Goebel, Timothy Brock, Erik Truffaz, Yvan Robilliard, Juan Jose Mosalini... et le top niveau des jeunes solistes: Isabelle Faust, Alexei Ogrintchouk, Isabelle Druet, Alexandra Soumm, Valeriy Sokolov...

 

Cet orchestre se définit avant tout comme un collectif de jeunes musiciens au service du public et de la musique. Très impliqué dans le vie sociale de sa Région, il tend la main à tous les publics, les plus jeunes avec des projets artistiques spécialement conçus pour eux, en ouvrant les portes du plateau, des répétitions, en décloisonnant les répertoires, en jouant dans les bibliothèques, les préaux d’écoles, les hangars d’usine et bien sûr les salles de concert.

 

L’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté est financé par la Ville de Besançon, la Région Bourgogne- Franche-Comté, la Ville de Montbéliard et Pays de Montbéliard Agglomération dans le cadre d’un syndicat mixte. Il reçoit le soutien du Ministère de la culture et de la communication (DRAC Bourgogne-Franche-Comté).